Situation Générale

Suite à de récentes élections et à la victoire contestée d’un chef d’état pro européen, de fortes tentions jusque ici enterrées se sont réveillées en Abkhazie. L’opposition pro Russe, et une partie du peuple souhaiterai voir le pays intégré à la fédération de Russie à la manière de la Crimée. Des manifestation ont éclatée et certaines d’entre elles ont été réprimée sans ménagement.

Petit à petit une rébellion armée à vue le jour et à commencée à s’organiser, probablement grâce au soutien de la Russie.

La semaine passée, des affrontements ont commencés à avoir lieu dans le pays mais la situation reste flou. Il semblerait qu’une partie de la ville de Sukhumi soit tombée aux mains des séparatistes après de violents combats. Ce coup de main semble avoir réussi grâce au faite qu’une partie de l’armée de l’air et la marine Abkhaze se soit ralliée à la cause des séparatistes, l’armée loyaliste n’ayant plus de contact avec la base aérienne et la base navale de la ville.

Suite à ce revers, l’armée de terre c’est repliée au Nord Nord-est du pays et le sud ouest semble avoir été abandonnée aux rebelles.

Nos renseignements nous laissent à penser que la Russie en a profité pour affréter des bateaux civiles afin de convoyer armes et matériels de façon discrète, jusqu’au port de Sukhumi.

Après que le gouvernent Abkhaze ai fait appel à l’aide internationale, une réunion de crise a eu lieu au siège de l’ONU et afin de parer cette éventualité, une résolution a été voté dans le but de créer une zone d’exclusion maritime et aérienne aux large des côtes et au dessus du territoire Abkhaze. Une frégate Américaine de la classe O.H. Perry, en exercice en Turquie, a été déroutée afin de commencer à prendre la température le long des eux territoriales et un groupe aéronavale est également entrain de se rassembler et va se mettre en mouvement dans les plus bref délais.

Plusieurs nations dont les États-Unis, la France, la Suède, l’Espagne, le Royaume-Unis et l’Allemagne ont déjà envoyées une partie de leur contingent air et terre en Géorgie. Le reste des troupes devrait suivre bientôt. Quand à l’armée Géorgienne, elle reste sur le qui-vive le long de sa frontière.

Les  objectifs de l’opération, appelée United Shield, seront dans un premier temps de récupérer du renseignement sur la situation actuel en Abkhazie et faire diminuer les tensions et le niveau de crise en empêchant les mouvements aériens et maritimes. Il n’est pas questions pour le moment de frapper les forces rebelles mais il est nécessaire de se tenir prêt à utiliser la force si nécessaire afin de protéger les civiles et l’armée légitime Abkhaze. De manière non officiel il est également demandée de faire passer un message à la Russie en trouvant des preuves de son implication et en agissant « fermement » à son égard si nécessaire.


Forces en présence

ROE

Fréquences Radio

Mission 1 : Briefing

Mission 2 : Briefing

Mission 3 : Briefing